test-strafe

Strafe : mon avis sur le jeu

Quelle différence y-a-t’ il entre un bon et un mauvais tireur dans un jeu vidéo ? Le mauvais tireur c’est celui qui a une arme, qui voit qu’il y a un truc qui bouge, qui tire. Le bon tireur, c’est celui qui a une arme qui voit qu’il  y a un truc qui bouge, qui tire et straffe en même temps. Le straffe c’est ce mouvement latéral qui permet de shooter tout en évitant les balles adverses. Cette technique a aujourd’hui donné son nom à un jeu vidéo qui décoiffe.

Présentation :

Strafe, c’est un FFPS, un jeu de tir à la première personne dans la lignée de Doom et autre jeux FFPS, visiter le site ici. C’est un jeu avec un gameplay rapide, nerveux et satisfaisant, il va y avoir beaucoup d’ennemis à tuer, il va y avoir beaucoup de sang, les têtes vont exploser, les bras vont être arrachés, en résumé, c’est très sanglant. Le jeu  vient avec 4 zones où chaque zone a un thème et un type de gameplay différent. Chaque zone vient avec 3 levels, c’est-à-dire qu’il y en a 12, une trentaine d’armes dont chaque peut être améliorée d’une façon ou d’une autre. On aura également une vingtaine d’ennemis qui nous attendent

Mon avis sur le jeu :

Les classiques de jeux de tir dont j’aime me rappeler, sont ceux qui donnaient au joueur un sentiment de toute-puissance. Ce sentiment de maitriser l’attaque et la défense, ces jeux où on commençait à la cool en marchant et que l’on finissait comme une brute. Ce jeu, nous ramène dans le passé. En effet, on peut remarquer que les traits sont très exagérés, le sang gicle de partout, les niveaux change de manière procédurale. Ce jeu est frais, il a un côté moderne, mais il va nous renvoyer nos souvenirs de  jeunesse. Strafe est un jeu sur vitaminé, taillé pour la réalité virtuelle. Avec ses scènes de tir non simulés, Strafe est au jeu vidéo ce que les films pour adultes sont au cinéma. Quand ils ont créé Doom, Lunftenstein, ils ont mis l’histoire volontairement en retrait, les développeurs ont privilégié les mécaniques de jeu. L’histoire de Strafe est au second plan, le joueur apprendra des choses à travers l’environnement, à travers les ennemis que l’on va croiser. Mais le but premier du joueur sera d’avancer et de shooter.

Strafe, c’est l’anti Call of Duty, une manière de pensé du jeu vidéo loin des discours marqueter. Les développeurs ont conçu ce Strafe comme il y a 20 ans, un jeu qui aurait pu sortir à cette époque-là, en mettant de côté le photoréalisme.

strafe-test

Il est important de préciser que si vous êtes une personne sensible, ce jeu n’est pas vraiment conseillé car comme je l’ai dit auparavant, il y a beaucoup de sang, ça ne rigole pas du tout. Sinon, le jeu est sympa, réactif, et surtout fun. Il dure aussi longtemps que vous êtes bon, c(est-à-dire que plus vous êtes bon, plus vous allez arriver au bout.