Torchlight 2-test

Torchlight 2 : avis sur le jeu

Développé et édité par Runic Games, Torchlight II est un jeu vidéo d’action et de rôle du genre hack’n’slash. La version Windows est accessible depuis 2012, et celle sous OS X et Linux depuis 2015. Faisant suite à Torchlight, l’aventure continue dans le même univers médiéval-fantastique alliant à la fois la magie et la technologie. Le jeu consiste à pister un des héros de son prédécesseur, l’alchimiste corrompu par un démon. A ce titre, le joueur le traque dans trois régions opposées accompagné d’une des quatre catégories de personnage original du jeu, telles que l’ingénieur (capable de se servir de nombreux objets et gadgets), l’embermage (le puissant lanceur de sort ou magicien), l’outlander (pour manipuler les armes), ainsi que le berserker (pour le combat au corps-à-corps). A la différence de la première version, le jeu est disponible en mode multi-joueur via le réseau local ou l’Internet.

Les éléments incroyables du jeu

Pour commencer, il convient au joueur de créer le personnage via les quatre classes suscitées, également de son pet ou animal de compagnie, et de choisir le niveau de difficulté. Plusieurs options peuvent être proposées. Dès le début, il y a le mode hardcore qui permet la mort permanente ; le mode Casual et le mode Normal, encore plus intéressantes pour se focaliser sur les difficultés Vétéran et Élite. Le personnage maîtrise par le joueur gagne de l’expérience en agressant les créatures et en réalisant des quêtes.

Cette fois-ci, les scénarios sont très simples, et se résignent sur la poursuite du grand alchimiste, en évitant les sbires et les alliés sur le chemin. Mais le jeu présente un loot riche et varié, inspiré par Diablo II.

En fait, les différents monstres abattus seront capables d’émettre bon nombre d’objets de manière aléatoire, qui sont des bottes, casques, pendentifs, armures, bracelets, ceintures, épaulières, gants, armes, colliers, boucliers, pour pets et gemmes. En collectant une quantité conséquente de ces éléments, il est possible par la suite de personnaliser à la perfection son personnage, et de l’harmoniser au style de jeu.

torchlight-2-avis

Les avis et critiques de Torchlight 2

Suite à certaines améliorations qui ont été apportés sur le jeu, les environnements extérieurs sont devenus très immenses, engendrés de manière aléatoire. L’exploration de la zone s’annonce ainsi très rude et requiert assez de temps pour découvrir les trésors cachés, les passages secrets. Durant l’aventure, le joueur pourra découvrir des paysages extraordinaires diversifiés à savoir la prairie verdoyante, la zone désertique, la forêt hantée, le refuge des pirates ainsi que la ville steampunk. Les graphismes ressemblent beaucoup aux œuvres de cartoon qu’on a vu auparavant mais plus ou moins soignés. Même si de nombreux points s’annoncent déplaisants, certains panoramas sont époustouflants. Au niveau jouabilité, c’est parfait. Torchlight II s’est inspiré des concepts principaux de son prédécesseur, tout en corrigeant certaines anomalies. L’apparition des environnements extérieurs très vastes et agréables à explorer ne fait qu’améliorer les scènes.

Concernant sa durée de vie, elle est bien fournie en mode multi-joueurs associé à une jouabilité. Ce sont les scénarios qui font défaut. La bande son du jeu est créée par le célèbre compositeur du thème Tristram de Diablo (ici).